Le Moringa  :
Un arbre qui donne la vie !

Le Moringa est un petit arbre de 4 à 6 mètres de haut.
Tu le trouves souvent dans les champs et les jardins.
Il s'appelle arjanayiri en jula, arzantiiga en moore, legi-lakii en fulfulde.

Il a des feuilles toute l'année,
et elles poussent toute l'année quand tu les coupes.
Ses feuilles sont composées de nombreuses petites feuilles (folioles)
avec des petites dents sur les bords.

Ses fleurs sont presque blanches.

Ses fruits ressemblent à des gousses (comme le fruit des haricots)
longues de 30 à 50 cm
avec 3 côtés (alors qu'une gousse n'en a que deux).
Dans le fruit, il y a des graines noires, rondes,
avec trois petites ailes.

Ce petit arbre aime le soleil
et pousse mal quand la terre contient trop d'eau.

Les feuilles, les fleurs et les jeunes fruits se mangent comme légumes;
ils servent à faire des sauces;
comme remèdes, ils servent à nettoyer les blessures,
à donner de la force aux malades et des vitamines.
Les feuilles séchées se conservent bien.

Les graines pilées et mises dans l'eau salie par la boue
font tomber la boue au fond et l'eau est propre;
cette façon de nettoyer l'eau sale
est utilisée depuis longtemps le long du fleuve Nil.
Les graines donnent aussi une huile qui se conserve bien;
cette huile sert pour la mécanique des montres et des horloges.

L'écorce, surtout quand elle est blessée, sue une gomme
utilisée pour préparer des sauces.

Les racines servent à faire un remède
qui "chauffe" là où tu le poses, un "cataplasme".

Cet arbre sert aussi de piquet pour porter les grillages,
et, planté serré, il peut faire une haie.

Pour avoir cet arbre, tu peux semer ses graines;
tu peux aussi planter des branches avec des bourgeons (boutures) :
tu prends des branches de deux doigts de large
et longues de un mètre.

Ce petit arbre peut se tailler,
et il supporte bien qu'on lui enlève les feuilles.

Le moringa est tellement utile
que tu le trouves souvent dans les jardins et dans les champs.
Ne vas-tu pas en mettre autour de tes champs
ou près de ta maison ?

(Cette première partie est tirée de l’almanach de l’Assistance Ecologique de l’année 1989)

Pour terminer, voici une recette pour lutter contre la malnutrition.

Tu cueilles les feuilles du Moringa et tu les fais sécher à l'ombre.
Quand les feuilles sont bien séchées,
il faut les piler pour obtenir une poudre.
Ensuite, tu tamises la poudre.
Tu la conserves dans un seau en plastique
ou dans un récipient qui ferme bien.